Propagation du bruit dans l’environnement et dans les bâtiments

previous arrow
next arrow
Slider

Propagation du bruit dans l’environnement et dans les bâtiments

Trafic routier : Bruit en extérieur (ou dans l’environnement)

À la suite de la croissance rapide de la population, et au développement permanent des infrastructures routières (routes, autoroutes), on fait face à une sensibilité grandissante autour des problématiques environnementale. L’une des problématiques réelles et grandissante, est le bruit émis par le trafic routier. Ce bruit se propage non seulement en extérieur (ou dans l’environnement), mais aussi à l’intérieur des bâtiments, et il occasionne une nuisance sonore et une pollution sonore. Ces deux problématiques sonores doivent bien se distinguées car l’une agresse l’audition et détériore la santé humaine, l’autre nuit à la tranquillité.

  • La nuisance sonore : il s’agit du bruit qui crée des dégâts du fait de son caractère répétitif ou de son niveau sonore trop élevé (à partir de 80 dB)
  • La pollution sonore : il s’agit du bruit qui crée une gêne et nuit à la tranquillité des populations

Trafic aérien : Bruit en extérieur (ou dans l’environnement)

Le trafic aérien est en constante évolution, et occasionne des gênes acoustiques selon le niveau d’intensité du bruit. Cette gêne acoustique provient du bruit émis par les moteurs des aéronefs lors des phases de décollages et d’atterrissages. Un avion perturbe les riverains des zones aéroportuaires survolés, quel que soit l’aéroport d’où il décolle. Le bruit émis du système propulsif croît avec l’évolution de la vitesse, la transmission du rayonnement sonore qui en découle se fait à travers la carlingue, les parois du fuselage et les hublots. Par ailleurs, les vibrations de la coque (sous-entendu fuselage) sont également celles qui transmettent le bruit du moteur dans la carlingue.

Bâtiment :  Bruit à l’intérieur

Le trafic routier et aérien engendre des ondes sonores (bruits) qui se propage dans l’environnement jusqu’à l’intérieur des bâtiments moins isolés. Par ailleurs, ils existent également des nuisances sonores dues au voisinage et aux activités industrielles ou humaines, qui gêne la tranquillité habitants et impacte négativement leur santé ou leur activité. En ce qui concerne la perception du bruit par les habitants, il faut distinguer le bruit intermittent lié au passage d’un train, au décollage ou l’approche d’un avion, et un bruit quasi continu le long d’une rue à fort trafic ou d’une autoroute.

Santé : Effet du bruit sur la santé

Les effets du bruit sur la santé sont les effets que les sons (audibles ou inaudibles) peuvent avoir (à court, moyen long terme) sur la santé (directement ou indirectement). Ils la conséquence d’une exposition plus ou moins régulière, subie ou volontaire au bruit répétitif ou quasi continu engendré par diverses sources sonores mobiles, statiques et naturelles.

  • Sources sonores mobiles : véhicules (voiture, moto, bus, cars, camion), trains, tramway et avion
  • Sources sonores statiques : Bars, discothèques, équipements, voisinage, activité humaine ou industrielles, concerts, BTP, Chantiers…
  • Sources sonores naturelles : Cris d’animaux, voix humaines, tempête, vent

Recent Comments

Laissez un commentaire